Mieux vaut prévenir que guérir

prevention deneigement toit hiver
« Une once de prévention vaut une livre de guérison. »
Benjamin Franklin

Quand il s’agit de l’hiver, un peu de prévention permet de réduire les coûts d’assurance et une tranquillité d’esprit.

Tornades, ouragans et tempêtes hivernales

Les tempêtes hivernales sont la troisième plus grande cause de pertes catastrophiques aux États-Unis, immédiatement après les tornades et les ouragans, selon l’Institut d’Information en Assurance.
Également au Canada, MoneySense signale une escalade des activités d’assurance en raison de l’augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes qui surviennent en hiver, comme les tempêtes de verglas, les vagues de froid et les fortes pluies.

Les coûts d’assurance augmentent

Alors que les tempêtes violentes augmentent en nombre et en gravité, les dommages aux biens s’intensifient, ce qui entraîne une augmentation des demandes d’indemnisation de la part des propriétaires. Conséquemment, les primes sont à la hausse. De 2005 à 2014, l’Institut d’Information en Assurance rapporte que les primes pour les polices d’assurance habitation ont augmenté de près de 50%.

Bien que les réclamations spécifiques reliées aux conditions hivernales demeurent une fraction de l’ensemble des réclamations (0,98% des réclamations faites), la valeur moyenne par réclamation a augmenté pour atteindre $6 200.

La Nature des Réclamations Hivernales

Heureusement, les polices d’assurance des maisons conventionnelles couvrent la plupart des réclamations en dommage de propriétés résultant des tempêtes hivernales (sauf celles des inondations près des des cours d’eau, etc.).

Les réclamations les plus communes couvertes sont:

  • L’effondrement du toit causé par le poids de la neige, de la glace ou du grésil
  • Les tuyaux qui éclatent en raison des températures froides
  • Les dommages causés par des chutes d’arbres
  • Les dommages dus aux amoncellements de glace (infiltration)

Savoir que vous êtes couvert lorsque des désastres frappent vous assure une tranquillité d’esprit.

Mais, même si votre réclamation est couverte, vous devez débourser de votre poche pour payer la franchise. Et si vous avez quelques réclamations à votre actif sur une courte période, vous verrez une hausse encore plus importante de vos primes d’assurance.

Entretien = Prévention

Alors, quelle est la meilleure façon de vivre avec les incertitudes des tempêtes d’hiver tout en conservant vos primes d’assurance sous contrôle? Un simple entretien!

À l’automne, assurez-vous que vos gouttières et leurs descentes sont dégagées. Isolez adéquatement votre grenier afin d’éviter que la chaleur ne se perde par votre toit. Lorsque les grosses tempêtes frappent, sortez votre SnowPeeler. En enlevant la neige de manière routinière de votre toit, vous limiterez l’accumulation du poids de neige et les risques d’effondrement. De plus, en dégageant seulement le 1er mètre de la base de votre toit, vous éviterez la formation d’amoncellement de glace.

Benjamin Franklin est aussi cité pour avoir dit ceci « …rien n’est aussi certain que la mort et les impôts ». De nos jours, nous pourrions probablement ajouter les assurances. Mais, étant données les incertitudes associées avec le climat (et tout le reste), les assurances nous procurent une paix d’esprit, nous gardent ensemble et nous « assurent » un niveau de vie quand des malheurs surviennent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *